HP Coaching
Accompagnement d'enfants, ados et adultes HP (à haut potentiel) et profils atypiques
Evaluations qualitatives
Guidance - Life Coaching - Business Coaching - Coaching scolaire - Coaching parental


Thierry Biren - 1160 Bruxelles, Belgique
Le coaching
Pour qui ?
Pourquoi ?

Connais-toi toi-même
Modalités
Où et quand ?
Contact

Life Coaching
Business Coaching
Coaching ou thérapie ?
De quoi parle-t-on ?
Déontologie
En savoir plus ...

De quoi parle-t-on avec son coach ?

Inspiré de « What to talk about with your coach”, Thomas J. Leonard, Coach.

Ce que font un coach et son client, c’est essentiellement parler et écouter. Cela semble évident. Mais à propos de quoi, exactement ?

Les succès. C’est le but du coaching. Quand vous atteignez un objectif, accomplissez une tâche, qu’il vous arrive un truc bien, partagez-le avec votre coach, ça l’intéresse ; et le partager avec quelqu’un qui écoute vraiment vous positionnera idéalement pour le succès suivant.

Un problème. Chacun en a son lot : un contrat annulé, un collaborateur qui vous quitte, vous avez attrapé un rhume juste avant une présentation importante. Parlez-en, ne le gardez pas en vous. Le partager avec une oreille attentive suffit à l’allléger. Et, une fois dit, la solution (parce qu’il y en a toujours une) se présentera d’elle-même ; ça vaut la peine de partager ces événements « qui ne sont pas vraiment un problème, mais … »

Une frustration. Un événement s’est produit, qui vous a vraiment abattu ? Quelqu’un vous a maltraité ? Des frictions avec un collègue ? Vous avez loupé une opportunité en or ? Votre coach est entraîné (oui, « entraîné ») à écouter vos frustrations, vous aider à faire le tri et élaborer un plan pour surmonter celles-ci et éviter qu’elles ne se reproduisent.

Une étincelle. Vous savez ? Quand ça fait « tilt ! » Littéralement, une vérité que vous venez de réaliser. Elle vous aide à vous recentrer sur vous-même et sur votre vision de la vie. Parce que, après l’étincelle, les résultats suivent, particulièrement si vous êtes parvenu à l’interpréter correctement, avec l’aide de votre coach. Souvent, il s’agit d’une série d’étincelles, que votre coach vous aidera à mettre en perspective.

Une percée. Plus qu’une étincelle, c’est une révélation, une réconciliation avec la vérité. Après, vous vous sentez bien : plein d’énergie, prêt à l‘action, soulagé, apaisé. Mais une percée n’est qu’un palier ; partagez-la, validez-la par une action ou une réalisation, elle vous servira de tremplin.

Un dilemme. Dois-je faire ceci ou cela ? Un coach peut vous aider à prendre de meilleures décisions. Présentez les options, imaginez-en de nouvelles et prenez du recul par rapport à l’ensemble. Le meilleur choix sera peut-être de ne rien faire.

Un virage. Les gens évoluent sans arrêt, mais, de temps en temps, ils le sentent vraiment. Comme un tremblement de terre suffisamment haut sur l’échelle de Richter. Quand vous prenez un virage, le monde paraît différent et ce qui vous motivait avant est remplacé par quelque chose de mieux, de plus clair. Ce que vous supportiez, vous ne le supportez plus. Ceux que vous fréquentiez sont remplacés par ceux qui vous inspirent vraiment. Un virage est toujours excitant, mais il y a des contrecoups, comme les regrets du passé, le souvenir de ce que vous avez dû endurer auparavant. On peut connaître de nombreux virages dans sa vie, cela vaut la peine de les partager.

Une plainte. Vous avez besoin de vous plaindre ? OK, vous avez deux minutes, montre en main, pour vous soulager. Le coaching commencera quand vous arriverez à l’exprimer comme une demande.

Une satisfaction. L’effort ne fait pas de mal et conserve votre corps et votre esprit en état d’exploiter les opportunités que la vie vous réserve. Quand vous avez su être fidèle à votre parole dans une situation difficile, persévérer quand tous les autres abandonnaient, conserver vos valeurs quand il eut été plus facile de les baisser, dites-le à votre coach ; cela veut dire que vous êtes devenu plus fort.

Une promesse. Parfois, ça aide de faire une promesse à votre coach. Je sais que j’en fais au mien, particulièrement quand je dois accomplir quelque chose et que je doute d’y arriver par moi-même. Dites à votre coach ce que vous voulez faire et quand. Le coach vous poussera à une remise en question si la promesse n’est pas claire. Le coach soutiendra les promesses qui capitalisent sur vos valeurs et vous rapprochent de vos buts, sans que cela vous en coûte.

Vos sentiments. Oui, vos sentiments. Vous avez eu une mauvaise journée ? Une bonne journée ? Une journée comme-ci comme-ça ? Dites-le, ne gardez pas le secret, votre coach le verra de toutes façons. Il n’essayera pas d’en parler si vous ne le voulez pas. Il vous coachera sur ce qui vous intéresse.

Vos craintes. Vous arrive-t-il d’hésiter ? D’avoir peur ? De renoncer en cours de route ? Bienvenue dans le monde des humains (à propos, votre coach en est aussi …)

Une réalisation. Vous n’avancez plus ? Vous manquez d’énergie ? Bon, rangez votre bureau, une armoire et voyez ce qui se passe ! Chaque fois que vous terminez un projet, achevez une tâche, réalisez des promesses non tenues, faites un truc bien, vous vous mettez en position d’en faire d’autres. Donc, faites-le en tout et tenez votre coach au courant de vos progrès.

Une idée nouvelle. Vous venez de trouver un remède miracle ? Une nouvelle méthode ? Ce genre d’idée doivent être discutées pour en retirer le meilleur. Donc, si l’idée est encore fraîche, partagez-la avec votre coach, c’est l’endroit idéal, même pour les idées les plus délicates, les plus sensibles. Votre coach ne discutera pas vos mérites, il écoutera et vous aidera à développer vos pensées pour exploiter votre idée au mieux.

La valeur ajoutée. De temps en temps, votre coach vous demandera d’exprimer ce que vous apporte le coaching, les bénéfices que vous en avez retirés. Parfois, on en perçoit l’intérêt, mais il faut une petite conversation pour prendre pleinement conscience de la valeur de cette démarche.

Les résultats. Vous payez votre coach ; vous devriez donc en espérer quelque chose en retour. L’évaluer permet aux deux parties de mesurer les avantages à travailler ensemble.

Les contributions du coach. A-t-il dit quelque chose la dernière fois (ou il y a longtemps) qui s’est révélé utile ? Dites-le lui. Lui aussi est sensible aux compliments.

L’état d’avancement de votre projet. Votre business plan avance ? Votre recherche d’emploi ? Et le bouquin que vous écrivez ? Incluez dans vos séances de coaching un bref rapport sur tous vos projets en cours.

Demandez un conseil, un feedback. Votre coach a l’expérience de la vie … et des gens. Exigez le meilleur de sa pensée, surtout parce qu’il connaît vos qualités, votre style, votre manière de fonctionner.

Une décision prise. Si vous avez pris une décision importante entre deux sessions, informez-en votre coach. Il vous confortera, quoi qu’il arrive.

[top]

Copyright © 2003-2017 HP Coaching  Thierry Biren   2 juin 2017